ChronoSIDORE

ChronoSIDORE (version bêta) 2

En/Fr

Requêtes

Requêtes sur une source d'Isidore

Utilisez les propositions de sources suivantes1 :

1/ Les revues de Revues.org (OpenEdition) :

2/ Les collections de l'archive ouverte HAL-SHS2 :

1 Les sources listées ici sont celles moissonnées et présentes dans Isidore uniquement. Elles ne proposent pas toutes des ressources catégorisées.

2 Les collections de HAL sont moissonnées par Isidore à la demande des gestionnaires de collections.

Ou, pour les experts, entrez l'identifiant Isidore d'une source, ex. avec le Centre A. Koyré (10670/2.mg4o8r) ou bien le laboratoire MoDyCo (10670/2.5qt17q) : et le cas échéant, choisisez le cas échéant une discipline :

Requête sur un(e) auteur(e)

Indiquez votre prénom et votre nom

Choisisez, le cas échéant une discipline :

Fonctionnement

Ce mashup permet de visualiser les ressources documentaires moissonnées, enrichies et catégorisées par Isidore, la plateforme d’accès unifié des données numériques de la recherche en SHS proposée par le très grand équipement Adonis.

Qu’est-ce qu’un « mashup » ?

Un « mashup » (mixage en français) est un site web qui utilise des contenus hétérogènes provenant d’une ou de plusieurs bases de données ou d’autres sites web par l’intermédiaire la plupart du temps d’API (application programme interface). Google Maps, le Géoportail de l’IGN, mais aussi Isidore ou encore Calenda.org possèdent des API permettant d’utiliser les fonctions issues de ces plateformes dans des sites web externes.

Principe général

ChronoSIDORE permet plusieurs choses :

Objectifs

ChronoSIDORE propose une autre façon de « voir » les ressources d’Isidore ; différente des vues traditionnelles en « pages de résultats » comme cela est le cas dans les bases de données bibliographiques ou catalogues. Ce mashup propose une vision des ressources en « tableau de bord » : il s’agit de projeter sur une frise chronologique un ensemble de ressources issues d’une ou de plusieurs requêtes SPARQL. Ainsi, une vision plus globale est proposée permettant une représentation différente de la répartition des ressources : dans notre cas, une mise en lumière de l’évolution disciplinaire des ressources fondée sur la catégorisation automatique effectuée par Isidore. ChronoSIDORE offre la possibilité de « voir » l’évolution chronologique des tendances disciplinaires pour un ensemble fini de ressources documentaires définit dans Isidore ou « source » : il peut s’agir des publications d’un laboratoire (à la condition qu’il possède une collection dans HALSHS), des articles d’une revue, des notices d’une base de données, des billets d’un carnet de recherche (voir la liste des sources dans l’annuaire d’Isidore). ChronoSIDORE propose deux types de requêtes SPARQL : l’une est orientée « sources » la seconde est orienté « auteurs » (permettant de projeter sur la frise les ressources d’un auteur). ChronoIsidore est un exemple de mashup possible, bien d'autres mashup peuvent être construits sur le même principe en combinant d'autres types de données (la langue, le type de documents, etc.).

Limites

Deux limites sont à signaler et justifient la version « béta » de ce mashup :